Voyager avec un enfant en bas âge

Peut-on voyager avec un enfant en bas âge?

Je vous répondrais, oui et ça dépend.

Cela dépend des destinations, privilégiez les destinations où l’hygiène est un minimum assurée quand ils sont petit. Il faudra s’adapter à l’enfant et modifier sa manière de voyager si besoin.

Pour un premier voyage, nous avions choisi l’Italie, Tess avait alors 6 mois. Nous sommes partis en avion quelques jours à Florence puis quelques jours en bord de mer à Viareggio. (2 semaines au total).

Quantité de bagages: 2 valises, 2 sacs à dos, un porte bébé Ergobaby.

Parlons matériel, ceci n’est pas une liste exhaustive, c’est ce que je possède et que j’ai aimé avoir avec moi. Les habitudes de chacun sont différentes, nous n’avons donc pas forcément besoin des mêmes choses.

Mon porte bébé: Depuis toute petite, je n’ai quasiment jamais utilisé la poussette(achetée d’occasion je vous rassure, je commence à peine à la sortir maintenant que Tess a 17 mois). Au tout début j’ai utilisé une petit écharpe sling JPMBB, très pratique à la maison pour la mettre et l’enlever rapidement. Le tissus est un peu élastique et c’est très confortable. J’avais également une écharpe originale JPMBB, je ne m’y suis jamais faite, j’ai essayé de la mettre quelques fois mais cela ne me convenait pas (bien que cela soit un excellent produit de qualité). J’ai donc utilisé très vite le porte bébé original ergobaby avec le réducteur nouveau né les premiers mois. Et ma fois, j’en suis très satisfaite. Petite précision, il ne faut pas prendre n’importe quel porte bébé et bien se renseigner sur les porte bébé « physiologique », vous trouverez sur internet pas mal d’articles qui traitent du sujet.

Pont Santa Trinita

Le sac à langer: j’en ai un qui a dû me servir 2 ou 3 fois. Pour les globetrotter que nous sommes, c’est la chose la plus handicapante je trouve. J’ai très vite troqué le sac à langer contre un plan à langer de voyage. J’ai celui de Mipies, mais la marque importe peu. Il me permet de mettre 3 ou 4 couches, du liniment, des cotons, de slingettes, du serum phy et je peux facilement me l’attacher au poignet quand je dois aller aux toilettes dans les lieux publics.

Donc revenons à nos moutons, un plan à langer de voyage, couplé avec un bon vieux sac à dos, qui permet de mettre à la fois et l’appareil photos de papa et les biberons avec les dosettes de lait, parfait ! Nous voilà prêt à partir.

sac_

Les locations ne sont pas toujours équipées de lit bébé, nous avons donc utilisé dès la naissance, une tente pour bébé de Deryan, facilement transportable, ne prenant pas trop de place, ne pesant que 2 kg. Elle nous a également beaucoup servi pour aller chez les amis. C’est un gain de place dans la voiture, puisque pliée, elle tient sous le siège passager.

Pour manger, Tess tenant assise, nous avons commencé à utiliser en Italie une chaise nomade totseat car on était en pleine diversification alimentaire. Elle nous a servi dans nos locations et dans les restaurants aussi. Elle me sert encore aujourd’hui pour certains restaurants qui n’ont pas de chaises bébé. C’est très pratique.

chocchip-baby-highchair-unisex_grande

La grande question est toujours : que mettre dans ma valise ?

Pour ne rien oublier, je me suis faite une liste que j’utilisais beaucoup au début. Pour l’Italie, pas besoin de remplir sa valise de couches, on trouve ce qu’il faut sur place ! Pour la nourriture j’en étais moins sûr. J’ai emmené du coup quelques compotes et purée de légumes en pochette alu (type good goût) et je pense que j’ai plutôt bien fait, car il était beaucoup plus facile de trouver des petits pots de viande que de légumes ou fruits. Je me suis rendue compte que nous étions plutôt bien fourni en produits bébé en France. Les habitudes italiennes doivent être différentes. J’ai testé le petit pot de parmesan J . J’aime bien faire la cuisine mais j’avoue, quand on part en vacances, on n’a pas forcément envie de se transformer en masterchef du repas bébé !

Comment avons-nous organisé nos vacances ?

6 jours à Florence, dans un appartement proche de toutes commodités et des transports, tout était quasiment accessible à pied (Nous étions dans le quartier de la basilique Santa Croce).

8 jours à Viareggio, en appartement proche de la gare et de la mer, nous permettant de rayonner en train pour visiter Pise, Lucques, les Cinque Terre à la journée. (20 mn à 1h de train). Quand on est en pays  étranger et que l’on n’a pas de voiture, en s’organisant bien, cela se fait très bien en transport en commun. De plus le train n’est pas excessif en Italie.

Voyager avec un bébé de 6 mois, j’ai trouvé cela assez facile, car bébé dort beaucoup mine de rien, notamment lors des promenades. Par exemple j’ai pu faire 2h de visite à Florence dans la galerie des Offices, Tess a quasiment dormit tout le long. Il est également facile encore d’aller au restaurant à cet âge. Ça se complique un peu en grandissant 🙂

Donc voilà, n’hésitez pas, ne stressez pas, cela se fait, il suffit d’être un minimum organisé. Et pour ceux qui voudraient des destinations un peu plus lointaines, les compagnies d’avion peuvent mettre à disposition des bassinets pour les petits de moins de 80 cm pour dormir.

Bon voyage!!!