10 jours chez les sampaniers

Ces derniers 10 jours sont passés tellement vite chez les sampaniers, nous avons vu beaucoup d’enfants, de famille, l’évolution de situation depuis 2012 qui ne s’arrange guère surtout pour la communauté de sampaniers installés à Phu Mau. Nous avons eu l’occasion  d’accompagner Pascale et sa maman lors du dépistage de diabète que nous avons effectués au marché de Huong Ho, Huong So et Phu Mau.

Au marché il faisait une chaleur étouffante, beaucoup de personnes se pressaient autour de nous et se succédaient. Ngoc Tam, une étudiante de dernière année d’infirmière nous a beaucoup aidé et a aussi pris pas mal de tension.

_DSC5887 (Copier) _DSC5889 (Copier) _DSC5894 (Copier) _DSC5896 (Copier) _DSC5925 (Copier)

 

A Huong So, nous avons été un peu l’attraction également. Tout le quartier venait voir ce qu’il se passait et quelques fois certains montraient leur ventre ou leur dos pour dire qu’ils avaient des soucis de santé. Miais malheureusement personne n’était médecin.

_DSC5790 (Copier) _DSC5792 (Copier) _DSC5796 (Copier)

A Phu Mau, cela a plus été l’émeute, car d’un côté les personnes venaient se faire dépister et de l’autre, beaucoup de maman venaient voir Thuy avec leur carnet de famille pauvre pour demander de l’aide à Thuy. Pendant que Bertrand et Pascale faisaient les dépistages, j’étais avec Thuy pour en savoir plus. Beaucoup de familles vivent dans la misère ici. Dans le carnet de famille pauvre est consigné tous les membres de la famille vivant au même endroit. Nous avons eu un carnet de 29 personnes! (grands-parents, 2 enfants ayant eu eux-même plus de 10 enfants) Les moyens de contraceptions sont assez méconnus et quand il y a des campagnes d’informations, l’informations n’est pas forcément bien expliquée ou comprises.Je me dis quand même comment vivent 29 personnes dans une maison de Phu Mau (qui doit guère faire plus de 50/60 m2 et encore, avec une pièce unique, ou plusieurs si la famille a eu les moyen de faire des murs)

P1120596 (Copier) P1120604 (Copier) P1120610 (Copier) P1120620 (Copier) P1120631 (Copier) P1120645 (Copier)

Nous avons profiter également de tous ces arrêts pour distribuer le courriers ramenés que les parrains/marraines m’avaient envoyés pour les enfants (presque 4,5kg!) et également faire un bilan de certains enfants en grandes difficultés.

Festival de Hue, cérémonie d’ouverture

Après mal mal de discours, de remerciements que nous n’avons pas compris (au moins 45mn) le show commence enfin! C’est superbe! J’y ai emmené mes deux filleuls Ly (17 ans) et Thuong(11ans) elles ont beaucoup aimé. Ly a dû partir avant l’heure car elle avait un examen à passer dimanche matin à 7h30 (oui, oui, bien vrai!) mais Thuong a été impressionnée par les feux d’artifices de fin qu’elle voyait pour la 1ère fois.

Elle est en équivalent de CM2 (classe 5) et passe à la fin de l’année le concours d’entrée pour le meilleur collège de la province car elle est excellente élève. Elle ne comprend pas tout ce que je peux lui dire en anglais, mais je suis épatée déjà par son niveau d’anglais à son age.

Mais revenons à la cérémonie d’ouverture 🙂

_DSC5381 (Copier) _DSC5383 (Copier) _DSC5389 (Copier) _DSC5391 (Copier) _DSC5392 (Copier) _DSC5395 (Copier) _DSC5397 (Copier) _DSC5402 (Copier) _DSC5404 (Copier)

Le spectacle était superbe! il vaut le coup!

_DSC5410 (Copier) _DSC5417 (Copier) _DSC5434 (Copier) _DSC5438 (Copier) _DSC5456 (Copier) _DSC5461 (Copier) _DSC5465 (Copier) _DSC5468 (Copier) _DSC5469 (Copier)

La maison des affections

La maison des affections gérés par Thuy au Vietnam, avec le soutien de l’association les sampaniers du Vietnam a été inaugurée en 2013, on accueille à ce jour une trentaine d’enfants (20 prévus au départ) De ce fait une 2ème maison est en construction.

P1120157 (Copier)

P1120168 (Copier) P1120173 (Copier) P1120174 (Copier) P1120176 (Copier) P1120177 (Copier)

Cette maison accueille des enfants en situation familiale difficile de famille de sampaniers.

Pour les gens qui souhaiteraient avec plus d’infos n’hésitez pas à jeter un oeil sur le site de l’asso:

http://lessampaniersduvietnam.over-blog.org/

Bien entendu, chaque visiteur qui rapporte le courriers des parrains/marraines est attendu comme le messie ici, les enfants se pressent. C’est un peu comme nos enfants quand ils attendent leur courrier en colonie de vacances 🙂 Huyinh (15 ans) m’a aidé à trier les courriers, et il a eu la chance d’en avoir un pour lui. Une marraine a également envoyé un colis pour ses filleules et a mis des choses pour partager à la communauté. Les petits étaient ravis, car tous ne sont pas parrainés pour l’heure et ne reçoivent pas forcement de courriers.

Mais les sampaniers ce n’est pas seulement la maison des affections, mais plus de 200 enfants parrainés, de famille sampanières habitant principalement dans les villes de Huong Ho, Huong So et Phu Mau. Quelques autres sont un peu éparpillés.

P1120130 (Copier)

P1120185 (Copier) P1120213 (Copier) P1120242 (Copier) P1120254 (Copier)