Dernier jour à Saigon

Il y a comme un vent de nostalgie, dans 12h nous reprenons l’avion, mais comme on dit toutes les bonnes choses ont une fin. Mais ce n’est qu’un aurevoir!

Donc pour nos derniers jours, on a visité un peu Ho Chi Minh.

On a visité le musée de la guerre du Vietnam, et les conséquences à cause des vilains américains (notamment agent orange)

Je vous épargnerais dans le blog les photos sordides, elles sont dans ma galerie picasa.

Voici la cathédrale. Malheureusement nous ne pouvions pas rentrer dedans.

La poste centre dans le district 1. Beau vestige de l’époque française.

Une vue arrière de la cathédrale.

Puis les rues d’Ho Chi Minh Ville

L’opéra de Saigon

Ce panneau là, je l’ai vu trop tard, voilà ce qu’il ne fallait pas prendre en photo:

Et voici l’expression de la croissance économique à Ho Chi Minh:

 

Balade sur le Mékong

Vendredi, nous avons passé la journée à naviguer sur le Mékong.

Très beau temps au matin, on en a profiter pour s’arrêter voir des fabrications artisanales des « banh », sortes de crêpes vietnamiennes, comment faire du pop-corn avec les coquille de riz, comment faire des bonbons à la noix de coco. Bien sur avec possibilités d’acheter partout les productions.

Considérant, que j’ai déjà vécu une expérience en mangeant des crickets, aujourd’hui, ce n’était pas mal non plus!

J’ai plongé la main dans un truc d’apiculture pour aller chercher du miel avec le doigt! Même pas peur!

Allez-y mettre le doigt la dedans pour récupérer du miel!

Ensuite j’avais soif, pourquoi ne pas gouter le fameux alcool de riz aux serpents?

J’ai quand même refusé le python autour du cou, en plus il était lourd apparemment le bordel!

Sans compter qu’on a failli prendre notre bain d’initiation dans le Mékong en allant manger! On était sur le bateau et à un moment il a dû passer trop proche d’un autre qui avait jeté l’encre et on s’est pris l’hélice dans la corde de l’autre bateau, on s’est arrêté net! Mais on n’est pas passé par dessus bord! J’imagine bien la scène, moi en train de nager dans le Mékong, ça aurait été assez risible!

Les massages, (spéciale dédicace pour maxman)

Je commençais à me dire, avant de repartir cela serait bien d’aller se faire masser. Dans la rue de mon hôtel il y en a plusieurs, dont certains quand vous passez vous donne des flyers.

Un salon de beauté, coiffure, massage a attiré notre attention. Bertrand n’en crois pas ses yeux à chaque fois que l’on passe. Limite il se cache derrière moi pour ne pas se faire arponner par une des filles. Quasiment tout le temps, entre 5 et 10 filles dehors, en train d’attendre, maquillées, physiquement très intelligentes avec des robes moulantes rouges et très très courtes. Si court que l’on s’est quand même demandé s’il s’agissait d’un « vrai » salon de massage, ou d’un salon à serviceà la carte…

J’ai par hasard trouvé une vidéo du salon en question:

Aux vues des lectures sur internet, ce salon a l’air clean, même si vous pouvez emmener les filles en VIP room, mais du coup, je me suis posée la question à propos de la prostitution à Ho Chi Minh. Du temps de la guerre du Vietnam, Ho Chi Minh était le lieu de débauche du pays. J’ai trouvé un article récent sur la prostitution:

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Monde/Au-Vietnam-la-prostitution-est-interdite-et-ne-cesse-d-augmenter-_NG_-2009-10-13-567224

Ce n’est pas évident car une fois que les filles du district 1 se sont habituée à leur niveau de vie, jamais elles ne changeront de travail. A Ho Chi Minh, c’est simple, vous n’avez qu’à demander des tuyaux aux motos taxis, ils connaissent tous les coins où les dames vendent leurs charmes.

Enfin bref tout ça quand même, pour dire qu’il faut être méfiant quand on choisit son salon de massage et de ne pas aller n’importe ou.

J’ai fini par trouver mon salon, en bas de mon hôtel aussi, mais celui-ci respire plus le sérieux et a d’excellentes critiques sur internet.

http://www.indochine-spa.com/